La créatrice de stature internationale qu'est devenue Frédérique Morrel présente des oeuvres en 3 dimensions recouvertes de vieilles tapisseries et de désuetes broderies qui forment un univers surprenant qu'elle a nommé "Morreland". Ils ne seront visibles, à la Cité Internationale de la Tapisserie d'Aubusson, que jusqu'au 23 septembre 2018.

001


La trés parisienne Frédérique Morrel rencontre le monde de l'art en 1969, dans l'abbaye qui jouxte la basilique de Saint-Denis : recluse derriere les hauts murs d'un internat privé, elle n'a alors que 11 ans quand elle recoit pendant 5 ans son premier enseignement artistique. Elle enchaîne ensuite avec des études dans la prestigieuse Ecole Normal Supérieure.

007


Puis Frédérique Morrel entre à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d'Art. Elle se lance par la suite dans le "design spacial" et expose sa première création (une lampe réalisée avec des bois de récupération et du papier maché) dans la galerie "L'objet insolite" d'Augustin Granet, dans le quartier du Marais à Paris.

005


En 1989, elle commence à enseigner le design en tant que professeure à l'Ecole Supérieure des Arts Appliqués Duperré. Frédérique Morrel vit alors une période d'intenses activités, partageant son temps entre l'enseignement, le maintien de sa présence dans la galerie "L'objet insolite", l'éducation de ses 3 enfants et la création de la Sarl Frédérique Morrel.

005-1

 


Auparavant, Frédérique Morrel va réaliser une série de pièces uniques, à savoir des meubles entièrement recouvert de tissu feutré, qu'elle expose dans les vitrines des grands magasins parisiens de La Samaritaine et du Printemps. Puis elle conçoit et réalise, avec des objets de récupération, les différentes pièces qui peuplent son poétique "Morreland".

007-0


Frédérique Morrel expose ensuite "Morreland", seule ou à côté d'autres artistes, dans des galeries d'art de Londres, de Paris, de Bruxelles, de Tokyo, de Séoul, de New-York, de Miami, de Gand, de Knokke-le-Zoute, de Baltimore, de Los Angeles, de Mürren, de Vevey, de Milan, de Rome, de Luxembourg, de Nagoya et d'Aspen...

009


C'est donc, pour tous les creusois et pour la ville d'Aubusson, un immense honneur que nous fait Frédérique Morrel en venant exposer ses pièces uniques dans la Cité Internationale de la Tapisserie. Bien que convaincu qu'ils ne lui parviendront pas, artistiCreuse23 lui adresse cependant ses plus chaleureux remerciements.

009-0


 CLIQUEZ SUR CE LIEN POUR VOIR LA TOTALITE DES PHOTOS DE L'ALBUM "OBJETS INSOLITES - FREDERIQUE MORREL"

002