Sandra Clark quitte l'hexagone en 1997 pour découvrir la Guyane, où elle s'installe. Cependant, chaque été, elle revient en Métropole, plus précisement dans la région de Vaison-la-Romaine, dans le Vaucluse. Puis, en 2001, ramenant dans ses bagages de fabuleuses graines et gousses d'une quinzaine d'espèces d'arbres de l'Amazonie, elle décide de ne pas repartir en Guyane.

0759


Elle a soudain l'idée de transformer cette matière végétale en bijoux de style amérindien : boucles d'oreilles, colliers, broches, piques à cheveux, bracelets ou bijoux de sac à main. Sandra Clark découpe, ponce et pyrograve ces graines qu'elle a glanée sur les plages guyanaises et les assemble avec des lacets en cuir ou en coton ciré (et des crochets en argent pour les boucles d'oreilles).

0771


Sandra Clark prend comme nom d'artisane Mucuna, qui est le nom guyanais de la graine d'une liane que les Haïtiens et les Guyanais considèrent comme un porte-bonheur. Sandra utilise bien évidemment cette graine, mais également celles du Copaya, du Capara et de l'Acacia pour réaliser ses bijoux, ainsi que pour décorer des ceintures ou fabriquer d'exotiques mobiles.

0763


Puis, en 2020, elle quitte le Vaucluse pour installer son atelier à Bonnat, dans la Creuse. Là, Sandra Clark élargit la gamme de ses créations grâce aux graines qu'elle découvre dans les bois creusois. Fin novembre 2021, elle rejoint l'association Arts Croisés en Marche et, avec 24 artistes et artisans, participe pendant 5 semaines à La Boutique Ephémère de Guéret.

0766


LIEN POUR DECOUVRIR L'ALBUM "BIJOUX" DE SANDRA CLARK

0768


POUR CONTACTER L'ARTISANE :

Sandra Clark

tel : 07 88 89 22 89 - casazzaclarksandra@gmail.com

ou https://mucuna.jimdofree.com/

0765